4. Les soirées Mercoledi d’Instants Chavirés, ou la fabrique d’une bande (1993-1998)

Instants Chavirés

1484 concerts ont eu lieu à Instants Chavirés de 1991 à 2001, dont 40 soirées Mercoledi

[332] L’association Mercoledi est créée en décembre 1993 pour organiser à Instants Chavirés des soirées mêlant convivialité entre pairs (artistes, intermédiaires, amateurs…) et performances artistiques de plusieurs disciplines autour de l’improvisation. Les 40 soirées qui ont lieu jusqu’en juin 1998 contribuent directement à la formation d’une « bande » professionnelle et amicale attachée au club.

On peut classer les musiciens qui y participent (tout au moins ceux qui sont nommés dans les programmes imprimés du club) selon qu’ils sont plus jeunes et liés aux réseaux des fondateurs, ou entrés sur le marché dans les années 1980 et dès lors pour la plupart liés aux labels Transes Européennes, NATO et In Situ, additionnés de quelques musiciens entrés sur le marché dans les années 1970 et anciens habitués du Dunois. On compte alors, s’agissant des musiciens identifiables parmi les 164 invités, 33 « jeunes » et 18 « anciens ».

Agnès Palier, Benoit Delbecq, Bojan Z, Bruno Wilhem, Christophe Marguet, Christophe Moniot, Daniel Casimir, Eric Borelva, Frederic Pallem, Geoffroy de Masure, Gilbert Roggi, Gilles Etévenard, Hélène Labarrière, Hubert Dupont, Jean-Rémy Guédon, Jean-Sébatien Simonoviez, Joe Carver, Médéric Collignon, Noël Akchoté, Norbert Lucarain, Pascal battus, Pascale Labbé, Rémy Janin, Rémy Thulliez, René Wolf, Sébastien Texier, Sophie Agnel, Stéphane Payen, Stéphane Rives, Steve Arguelles, Thierry Madiot, Vincent Segal.

Alex Grillo, Bruno Girard, Dante Feijo, Daunik Lazro, Didier petit, Dominique Pifarély, François Corneloup, François Cotinaud, Hasse Poulsen, Maggie Nichols, Malo Vallois, Michaell Nick, Patricio Villaroel, Paul Rogers, Philippe Deschepper, Ramon Lopez, Sophia Domancich, Yves Robert.

Le document suivant est la retranscription d’un débat réunissant, en mai 1997, des membres de la bande d’Instants Chavirés et d’autres acteurs des musiques improvisées, tantôt alliés, tantôt concurrents, sur le thème de la diffusion des musiques improvisées. Je remercie Théo Jarrier de me l’avoir fournie.